TÉLÉCHARGER LE JUSTICIER REPREND LES ARMES GRATUITEMENT

Mais en , Nicolas Sarkozy rêvait de nettoyer les banlieues au karcher. C’est par exemple le cas des drames et des films expérimentaux. La police américaine a son « arme fatale » et elle se nomme Paul Kersey. Suivez la suite des Mais pour leurs adieux, les deux hommes ont visiblement pactisé et misé sur le film d’action le plus putassier de toute l’histoire du cinéma hollywoodien!

Nom: le justicier reprend les armes
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 24.52 MBytes

Bientôt, la populace, elle aussi armée jusqu’aux dents et même jusqu’aux tréfonds des oreilles, prête main-forte à Kersey. Le Justicier de New York Plus putassier que moi, tu meurs! Les rats de manhattan bruno mattei au pays des rats! A peine débarqué dans la cité, Kersey est arrêté par la police. Posté par Alice In Oliver , 27 août à Son fantasme devient enfin réalité avec Le Justicier de New York. L’infortunée vient d’être violée mais ce n’est pas grave!

Le reprwnd Paul Kersey est recruté de force par un détective pour combattre une bande terrorisant les quartiers. Une date fatidique et rédhibitoire dans le cinéma d’action avec la sortie d’ Un Justicier dans la Villede son titre original Death Wishet réalisé par Michael Winner. Le cinéaste américain vient d’inventer un nouveau genre: Indubitablement, le premier Death Wish suscite les invectives, les polémiques et les quolibets.

le justicier reprend les armes

Certaines diatribes y voient un film à l’idéologie néo-fascisante à travers l’histoire de Paul Kersey, un homme respectable qui voit sa famille décimée par une bande de sociopathes new-yorkais.

Déjà, enL’Inspecteur Harryréalisé par Don Siegel, pointait une Amérique sous le joug des bandits et de la criminalité. Le long-métrage fustigeait également une police impuissante ainsi qu’une justice incompétente, laissant ainsi les grandes cités urbaines à la merci de la racaille. A l’instar de Don Siegel, Michael Winner décrit à son tour une société anomique et dépassée par la violence qu’elle a engendrée, en érigeant, entre autres, des ghettos sous l’égide de criminels et de divers trafics la drogue, les armes et l’argent principalement.

Après Clint Eastwood, l’acteur Charles Bronson se voit lui aussi auréoler de la plaque embarrassante de justicier et de redresseur de torts. Lee Thompson, et Le Justicier: Quant à Michael Winner, hormis la saga Death Wish qui a lourdement contribué à sa notoriété, le réalisateur s’est essentiellement illustré dans le cinéma d’action.

Après un second chapitre d’une rare cancrerie, les aventures de Paul Kersey se poursuivent avec Death Wish 3soit Le Justicier de New York dans notre contrée hexagonale. Déjà, avec Un Justicier dans la Ville 2Michael Winner ne nous avait rien épargnés, enchaînant les viols à satiété et une violence souvent outrancière, transformant ce second chapitre en un incroyable navet! C’était sans compter sur Le Justicier de New York.

En outre, le long-métrage marque la sixième et dernière collaboration entre Michael Winner et Charles Bronson. Mais pour leurs adieux, les deux hommes ont visiblement pactisé et misé sur le film d’action le plus putassier de toute l’histoire du cinéma hollywoodien! C’est dire l’absurdité de ce troisième volet qui, pour cette nouvelle aventure, décide de mettre les bouchées doubles D’ailleurs, ce n’est pas un hasard.

  TÉLÉCHARGER ANTI FOZA ORANA

Le Justicier de New York (Plus putassier que moi, tu meurs !)

Le Justicier de New York fait partie des grands favoris du site Nanarland et tient une place prééminente parmi les « nanars » hors du commun, ceux qui marquent durablement les persistances rétiniennes. L’un de ses amis, Charley, rencontré pendant la guerre de Corée, lui propose de se rendre chez lui à New York.

Une fois sur place Paul découvre avec horreur le corps de Charley gisant sur le sol, fraîchement agressé par une bande de voyous dans son appartement. Alertée, la police se rend dans l’appartement et arrête Paul. Au commissariat, la présence de Kersey ne passe pas inaperçue aux yeux du commissaire qui le reconnaît immédiatement: Kersey se voit alors proposer un marché: Paul accepte et reprend les armes une nouvelle fois dans une véritable guérilla qui l’oppose à des voyous beaucoup plus dangereux que ceux qu’il a jadis combattus 1.

Désolé pour cette légère digression. Mais enNicolas Sarkozy rêvait de nettoyer les banlieues au karcher. Que l’édile politique se rassure. Son fantasme devient enfin réalité avec Le Justicier de New York. Depuis le premier chapitre, la formule psalmodiée par Michael Winner reste peu ou prou identique: J’écris volontairement le mot « viol » en caractère gras et en lettres capitales, quitte à courroucer les associations féministes.

Comment ne pas pouffer devant ce scénario ubuesque et amphigourique? Reprenons les grandes lignes du synopsis.

le justicier reprend les armes

Pour une raison que l’on ignore encore, Paul Kersey est de retour à New York, mais le vieil homme harassé a abandonné son colt et sa ceinture de justicier. A peine débarqué dans la cité, Kersey est arrêté par la police.

Le commissaire lui propose un pacte pour le moins original. Kersey est prié de débarrasser et d’exterminer toute la racaille qui a littéralement pullulé dans une banlieue en pleine décrépitude. La police, pourtant solidement armée, ne peut pas intervenir sous peine de voir ses officiers se faire molestés et alpagués par de vils trafiquants de drogue. Qu’à cela ne tienne. La police américaine a son « arme fatale » et elle se nomme Paul Kersey. Dès lors, bienvenue dans un véritable festival de grand n’importe « nawak » dans les règles!

Derechef, c’est l’épouse d’un afro-américain qui subit les lubricités d’une bande de gangsters. Et au cas où vous n’auriez pas compris, la pauvre mijaurée est évidemment violée puis assassinée.

Mais Paul Kersey n’en a cure, répétant au mari endeuillé: Ils les médecins disent qu’elle a juste un bras cassé! L’infortunée vient d’être violée mais ce n’est pas grave!

Clairement, Michael Winner ne nous refuse aucune excentricité ni aucune conversation sibylline. Pour exterminer cette pègre d’un nouveau genre, Paul Kersey dispose d’une véritable armada militaire: S’ensuivent alors toute une série de conflagrations dans les règles.

  TÉLÉCHARGER CONVERTISSEUR UNIVERSEL DEVISES

Dans ce véritable fiasco scénaristique, on ne sait plus très bien qui tire sur qui et surtout pourquoi. Bientôt, la populace, elle aussi armée jusqu’aux dents et même jusqu’aux tréfonds des oreilles, prête main-forte à Kersey.

Curieusement, le sexagénaire impavide passe miraculeusement à travers les balles. Michael Winner ne nous épargne rien.

Le justicier reprend les armes – Télé-Loisirs

Charles Bronson, plus stoïque et monolithique que jamais, tire sur tout ce qui bouge ,es pétarade dans tous les sens. Qu’ils soient des adultes, des enfants, des vieillards ou même encore des canidés, peu importe. Tout le monde tire et flingue sur tout le monde! Inutile de préciser que les trente dernières minutes du film, en véritable apothéose, justifient à elles seules le visionnage de ce nanar hors norme et qui dépasse toutes les espérances en matière de crétinerie et de jobardise.

Du très très lourd! Suivez la suite des Il m’a l’air bien furieux celui ci. Nauséabond uusticier souhait dans son idéologie. Perso, je ne possède et n’ai vu que Un justicier dans la ville qui marque le lse de la franchise. Déjà, ça ne vole pas haut donc j’ose pas imaginer ce troisième opus. Ce 3e volet est sans aucun doute le plus débile de la franchise. A ne louper sous aucun prétexte.

Putassier de la 1ère à la dernière minute! Contacter l’auteur Envoyer à un ami. Le Justicier de New York Plus putassier que moi, tu meurs! Posté par Alice In Oliver à Un justicier dans la ville 2 crime et châtiment à l’américaine. Nail gun massacre – carnage le croquemitaine ne vaut pas un clou! Les rats de manhattan bruno mattei au pays des rats! Les dents de la rrprend 4: Virus cannibale lancez ls « z »!

The punisher – « qui veut la paix prépare la guerre ».

Death sentence la vengeance appelle toujours la vengeance. American warrior toujours plus ninja! Exterminator 2 la vermine et la racaille justicief qu’à bien se tenir!

Posté par Inthemood, 27 août à Posté par Alice In Oliver27 août à Commenter avec CanalBlog Utiliser Facebook. Adresse email visible uniquement par l’auteur du blog. Recevoir un email lorsqu’un commentaire est publié sur ce message. Ce blog va essentiellement chroniquer des films d’horreur, fantastiques et de science-fiction. Comme l’indique le titre, les films chocs et extrêmes seront à l’honneur. C’est par exemple le cas des drames et des films expérimentaux.

Flux RSS des messages. Flux RSS des commentaires.